Enseigner, c’est de l’art

Scénario d’apprentissage – L’art éphémère, ça compte !

m1 01c

Ce gabarit de planification est fourni à titre d’exemple. Vous êtes invités à l’adapter en tenant compte des profils d’apprentissage, des besoins particuliers et des champs d’intérêts de vos élèves.  

Planification

L’art éphémère, ça compte! 

Le scénario d’apprentissage L’art éphémère, ça compte! permet à l’élève d’approfondir la notion de nombres de façon créative et stimulante en l’invitant à manipuler des éléments de la nature. Elle s’appuie également sur la démarche scientifique et la communication puisqu’il incite l’élève à observer les changements que le temps produit sur son œuvre, et à les décrire à l’écrit et à l’oral. Enfin, cette unité invite l’élève à découvrir et à apprécier le courant en art contemporain qu’est l’art éphémère. 

Durée : 3 périodes de 90 minutes.

Cycle(s) d’études : 3e année.

Matières scolaires :

  • Mathématiques
  • Éducation artistique
  • Sciences
  • Français

Attente générique (Ontario, tous les programmes-cadres) 

Utiliser sa connaissance de la langue française et sa capacité de communiquer oralement en français pour interpréter de l’information, exprimer ses idées et interagir avec les autres. 

 Mathématiques (Ontario, 3e année) 

B. Nombres

  • B1.2 comparer et ordonner les nombres naturels jusqu’à 1 000, dans divers contextes.
  • B1.4 compter jusqu’à 1 000, y compris par intervalles de 50, 100 et 200, à l’aide d’une variété d’outils et de stratégies.

Arts visuels (Éducation artistique, 3e année, Ontario) 

  • B1.2 Produire diverses œuvres en deux ou trois dimensions en appliquant les fondements à l’étude et en suivant le processus de création artistique d’un courant en art contemporain : l’art éphémère (Land Art).
  • B1.4 Utiliser des techniques simples dans la création de ses propres œuvres (assemblage d’objets trouvés dans la nature en sculpture ou d’objets recyclés).  

Sciences (Ontario, 3e année) 

  • Domaine A — utiliser une démarche de recherche.
  • Domaine E. Systèmes de la Terre et de l’espace.
  • E2.6 Décrire le processus de compostage et expliquer certains de ses bienfaits.
  • E2.1 Nommer les principales composantes vivantes et non vivantes du sol et décrire les caractéristiques d’un sol sain.

Français (Ontario, 3e année) 

D1. Développement d’idées et organisation de contenu :

Planifier et développer ses idées, recueillir de l’information, et organiser le contenu pour créer des textes, y compris des textes médiatiques et numériques, relevant de diverses formes de discours et portant sur des sujets variés.

  • Éléments de la nature;
  • Feuilles et crayons;
  • Outils technologiques pour la prise de photo, la documentation et la rédaction.

Note : S’il n’est pas possible de se rendre à un parc ou dans une forêt pour recueillir les éléments de la nature, on peut adapter en utilisant, par exemple, des objets que les élèves ont recueillis à la maison, ou des objets provenant du bac de recyclage de l’école. 

Créativité 

Appréciation et critique 

Communication  

Collaboration 

L’élève  

  • produit, en équipe, une œuvre éphémère selon les critères présentés et coconstruits.
  • décrit ce que représente son œuvre en représentant les nombres de diverses façons (p. ex., « Notre œuvre représente X, elle est composée de 10 branches, 30 roches et 100 brins d’herbe. »).
  • additionne, avec ses pairs, l’ensemble des ressources utilisées pour créer les œuvres éphémères du groupe-classe.
  • commente, à partir de critères, les œuvres éphémères de chacune des équipes. 
  • prépare un rapport scientifique comprenant des photos de l’œuvre éphémère en transformation.

 

Il est à noter qu’en contexte scolaire, il est important que l’évaluation des matières artistiques ne soit pas centrée sur des critères esthétiques et qu’elle mise sur la découverte, l’engagement, le plaisir d’apprendre et la progression.

Déroulement

Présenter le courant d’art contemporain de l’art éphémère aux élèves. Leur parler de l’artiste le plus connu de ce courant : Andy Goldsworthy. Échanger avec eux à partir de photos d’art éphémère et de questions telles que :  

  • Pourquoi les artistes aiment-ils ou aiment-elles peindre des paysages de la nature et créer des œuvres éphémères avec des éléments de la nature ? 
  • Comment te sens-tu quand tu es en nature ? 
  • Selon toi, comment l’artiste se sent-il en nature ? 
  • Quels sont les avantages de faire des œuvres éphémères pour l’environnement ?

 

À partir des photos des œuvres d’Andy Goldworthy, échanger avec les élèves sur les éléments qui ont été utilisés pour les créer et sur leur caractère éphémère. 

Inviter les élèves à réfléchir en utilisant les questions suivantes : 

  • Comment peut-on créer, à notre tour, une œuvre éphémère tout en respectant la nature ?    
  • Comment pourrais-tu t’y prendre pour compter facilement les éléments utilisés pour créer ton œuvre ? 
  • Connais-tu des stratégies pour compter de grands nombres ? 
  • Présenter le projet aux élèves ainsi que les résultats d’apprentissage visés;
  • Réactiver leurs connaissances concernant la démarche scientifique; 
  • Revoir avec eux les règles de vie et de sécurité à respecter en contexte de sortie scolaire; 
  • Obtenir les autorisations nécessaires; 
  • Se rendre sur le site choisi et inviter les élèves à : 
    • observer l’environnement; 
    • faire la cueillette des éléments en respectant la nature; 
    • créer l’œuvre à l’extérieur en s’assurant que chacun ait l’occasion d’y contribuer; 
    • consigner les ressources utilisées et leur nombre; 
    • prendre des photos des œuvres; 
    • émettre des hypothèses sur leur durée de vie. 
  • Animer un retour sur l’activité (à l’extérieur et en classe) en invitant les équipes à : 
    • présenter leur œuvre; 
    • additionner les ressources utilisées par toutes les équipes (en grand groupe); 
    • illustrer de différentes façons les ressources utilisées pour créer les œuvres (dénombrement). 
  • Poursuivre la démarche scientifique : 
    • À deux ou à trois reprises au cours des semaines suivantes, aller prendre de nouvelles photos; 
    • Encourager les élèves à consigner de nouvelles observations afin de confirmer ou d’infirmer les hypothèses, et à émettre de nouvelles hypothèses; 
    • Guider les élèves dans la rédaction du rapport. 

En utilisant des questions comme celles proposées ci-dessous, faire réfléchir les élèves à leurs apprentissages, aux stratégies qui ont facilité ceux-ci et aux possibilités de réinvestissement de leurs nouvelles connaissances et compétences. 

  • Qu’as-tu appris ? 
  • As-tu eu du plaisir à apprendre ? 
  • Quand apprends-tu le mieux? Dans quels contextes ?  
  • Identifie tes forces et tes défis (p. ex., communiquer en français, travailler en équipe, compter, manipuler les nombres, trouver des idées pour l’œuvre). 
  • En repensant à toutes les étapes de création, qu’est-ce qui a été le plus facile pour toi ? Qu’est-ce qui a été le plus difficile pour toi ? 
© 2023-Fédération culturelle canadienne-française. Tous droits réservés.
Logo LaRuchee Labo

Art et interdisciplinarité – cours 8

Planification

fr_FRFrench